Une histoire d’amour bohème et chic

C’est le mariage d’un bordeaux riche, foisonnant et puissant … avec un blanc sobre, épuré, profond. Deux personnalités complémentaires, l’union européenne de la France et la Belgique.
 
Dès le matin, durant les préparatifs, le ton est donné : la mariée a posé là une paire de sandales simples et brillantes. Atmosphère de marche, symbole du quotidien, enjolivé et soigné, un genre de “c’est fête chez nous aujourd’hui”. Et moi j’aime bien bien bien.
Dans la chambre au papier peint fleuri de nos grands-mères, cette médecin, personnalité pétillante, désarmante de simplicité, détonne à fond. Deux notes de bordeaux entourent la mariée dans un contraste magique de sérénité et d’excitation. Sans chichis, la demoiselle s’étire, la robe épouse son corps et on bascule d’un coup dans l’élégance bohème de cette robe d’Elsa Gary tandis que bruisse derrière la porte, un concert de pépiements d’enfants.
 
Non loin de là, dans le petit hôtel “Au feu de Bois“, P. se prépare. Règne le calme. Epaule le père. Le silence n’est troublé que par des mots techniques qui passent en courant d’air : “cravate”, “étiquette”, “ordinateur”, “déjeuner”… Il pourrait presque faire froid mais ce serait compter sans le vert illuminé et brillant qui remplit les yeux de ce papa. Photographe de mariage, je connais bien ces regards denses, tellement intenses, faits de tant d’amour contenu, retenu. Le même qui va se diffuser quelques heures plus tard au long d’un discours émouvant.
Mariage bohème et chic au château d'Amou dans les Landes
Mère et fille en ce matin de mariage bohème au château d'Amou dans les Landes

Une cérémonie religieuse à l’église d’Amou

Le mot simplicité caractérise aussi ce mariage bohème et chic. P et A ne font pas de manières et vont droit au but, main dans la main, alternant un sourire de confiance puissante avec un sourire timide comme lorsqu’on aborde l’orée d’une nouvelle vie. Ils rient quand le prêtre peste contre les financiers (le marié travaille dans la finance, pas de bol!). A la sortie de l’église, les mariés se faufilent sous une pluie de pétales pour tomber dans les bras de ceux qui les attendent impatiemment. Les enfants ont déjà oublié que l’instant était un peu solennel. Un petit chien, des pétales colorés et leur nouvelle fascination prend le dessus.
 
J’aime bien, bien, bien

Des mariés “bohème” et élégants

Par une très douce balade à pieds, nous rejoignons avec les mariés le domaine où a lieu le mariage. La grande allée, véritable cathédrale d’arbres, nous mène au château d’Amou. De l’autre côté, le Lilas des Indes s’occupe de faire une haie d’honneur aux invités.
Il est plus réservé, pudique, introverti et semble incroyablement paisible. Elle est plus agitée, tourbillonnante, extravertie. Mais tous deux respirent une grande profondeur alliée à un bel esprit de fête. C’est une rencontre très forte que j’immortalise aujourd’hui à travers ces photos de mariage au château d’Amou. Je savoure ce moment de la séance photo des mariés. C’est l’occasion de faire une pause à deux, de savourer ce moment de plénitude, fait d’une profonde connexion entre eux, d’une maturité certaine, d’une tendresse sécurisante et d’une passion folle.
J’aime bien, bien, bien

Cocktail devant les magnifiques granges du château d’Amou

Le tourbillon des invités nous attend devant les granges et écuries du château d’Amou qui ont été remises à neuf et aménagées pour recevoir vin d’honneur, cocktail et dîner. Alors, les mariés prennent le temps d’un petit discours chaleureux pour que chacun se sente accueilli. Comme un ballet les nationalités se croisent et les enfants s’égayent rapidement.  Les larmes, les poignées de mains, les accolades, les embrassades, les éclats de rire, les silences, les tintements des verres, les hurlements de fête, les horizons du monde alternent comme un kaléidoscope de leur vie. Ensuite, les discours des parents émus aux larmes succèdent aux photos de groupes toujours sur le thème du mouvement et de l’ambiance et du jeu ! Finalement photographier un mariage c’est aussi gérer des groupes rapidement, avec enthousiasme et créativité.  J’aime bien bien bien.

Soirée de mariage, la lune sur les Landes

 La décoration bohème apporte son lot de toile de jute, de couleurs beiges, blanches et lin, de bougies et de rafia … Cette petite note rustique et charmante se marie magnifiquement bien aux granges rénovées du château d’Amou. Ensuite, ces dernières résonnent de chansons, de paroles mémorables, de discours en tous sens dans une ambiance de feu, colorée et avec un Paquito où la mariée sans peur se jette sur cette forêt de bras ! Il faut avoir confiance. Mais quand on est sportive on y va !

Ces photos de mariage écrivent un petit bout de votre histoire, elles marquent le temps de l’amour, de l’humeur, elles révèlent le caractère, la personnalité, les goûts et rappellent toutes les anecdotes de cette journée.

“On ne se lasse pas de regarder les photos et chacune d’elles nous replonge dans le bonheur de cette journée. Encore merci Marine!” A. et P.

De fait, photographe de mariage à Auch, je me déplace avec plaisir pour un mariage dans les Landes, j’y ai de la famille et j’y ai grandi, c’est toujours un plaisir immense d’y revenir et ça n’est vraiment pas loin. Et vous, quelles photos de mariage voulez-vous ?  Parlez-moi de vos envies et de votre monde Contactez-moi.

Salle du diner de mariage au chateau d'Amou